Chers lecteurs,

Je profite de ce petit moment de répis afin de répondre de façon collective à quelque question que l’on me pose souvent.

La hijama, à quelle fréquence?

La hijama est généralement réalisée une fois par mois jusqu’à guérison.
Pour certaines maladies comme les pathologies thyroïdiennes ce délai est prolongé à deux mois entre chaque séance et pour d’autre pathologies, il sera possible de rapprocher les séances à deux semaines d’intervalle.
La hijama sèche peut être quant à elle réalisée chaque semaine si le besoin se présente.
Enfin il ne faut pas hésiter à poursuivre le traitement sur 3 mois avant d’en évaluer l’efficacité, si l’effet attendu est obtenu avant alors on s’arrête, mais si ce n’est pas le cas, alors il faut perséverer.

Quel délai pour obtenir des résultats?

En règle générale, on distingue 2 cas de figure :
Si le trouble à traiter est récent, on parle alors de trouble aigu. Les effets apparaissent alors très rapidement, et il n’est pas rare de voir une douleur récente être soulagée dès la fin de la première séance.
Tandis que si le trouble est ancien on parle alors de maladie chronique et dans ce cas les effets tardent à apparaître, et dans ce cas il peut nécessité plusieurs séances mensuelles sur plusieurs mois jusqu’à guérison. 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s