ACTION ÉPURATIVE ET RÉGULATRICE DE LA THERAPIE PAR VENTOUSES

On ne s’imagine généralement pas ce que le corps peut contenir de matières toxiques accumulées partout dans ses cellules, tissus et organes.

Tous ces déchets entravent son fonctionnement, amenant la maladie voire la mort:(

Les intestins par exemple, dont le rôle pourrait se comparer à celui d’une usine de filtration et d’épuration, peuvent devenir un véritable dépotoir.

Or, il ne faut pas oublier que l’intestin grêle et le côlon ont deux fonctions principales: l’absorption des nutriments et l’élimination des déchets.

Malheureusement, il arrive qu’une croûte se forme sur la paroi intestinale entravant l’absorption et réduisant l’élimination.

Je vous laisse imaginer la suite. :(

LES CINQ ÉMONCTOIRES

Ce sont les organes d’élimination: le foie, les poumons, les intestins, les reins et la peau.

Si un de ces organes fonctionne au ralenti, le corps va éprouver des difficultés à s’auto nettoyer et ainsi, le fardeau des autres émonctoires sera plus lourd.

À la longue, ceux-ci vont s’épuiser, entraînant une auto-intoxication générale, la maladie et la mort:(

Heureusement notre organisme possède une magnifique défense contre les agressions extérieures, cependant, cette immunité ne s’arrête pas qu’aux ennemis venant de l’extérieur !

En effet, toute une armée est mobilisée à l’intérieur de notre corps avec pour seule mission: préserver notre capitale santéaussi longtemps que possible.

C’est plutôt rassurant non ?! 😉

Ici il n’est pas question de vous expliquer comment stimuler votre foie avec du citron ou de soulager vos reins avec du pissenlit. :)

Je laisse cette tâche à mes amis les naturopathes ! 😉

Ils agissent comme des anges gardiens !

Commençons par le foie, véritable carrefour du métabolisme, il filtretrie et neutralise les déchets.

Ceux-ci sont soit évacués vers le tube digestif, via la vésicule biliaire, soit transformés et dirigés vers les reins.

Quant à la peau, elle est l’organe le plus étendu et le plus lourd !

Une chance pour nous de pouvoir éliminer une partie des déchets qui circulent dans notre sang !

Le moins drôle, c’est que nous voyons et sentons cette élimination sur notre peau.

En effet, plus notre corps est chargé en toxine et plus notre sueur aura une odeur forte !

Désolé ce n’est pas très élégant mais ça reste nécessaire. :)

Mais très souvent, le scénario est encore plus « sombre » !

Et oui, il arrive même que des mini éruptions digne des plus grands volcans se produisent lorsque nous cumulons trop de toxines : l’acné, l’eczéma, les rougeurs etc.

Avec toutes ces histoires de volcans, prenons maintenant une bonne bouffée d’oxygène avec une respiration profonde et passons aux poumons.

Certains les comparent à un grand aspirateur ! Et oui, pour nous protéger, ils sont constitués de tissus juxtaposés appelés : épithélium.

Mais ce n’est pas tout, ce tissus permet d’assurer une fonction de nettoyage et de protection locale.

En effet, il est tapissé de cils vibratiles et de mucus (pellicule visqueuse) qui gobera tous les intrus qui n’ont rien à faire ici.

D’où la comparaison à un aspirateur ou à une plante carnivore pour ceux qui préfère rester dans un registre plus naturel. 😉

Par conséquence, plus il y a d’agents infectieux ou irritants qui se promènent dans votre corps, plus celui-ci va produire du mucus et favoriser des états du type: encombrement des bronches, toux, glaires, sinusites, etc. :(

Quant aux reins, c’est un peu comme une station d’épuration d’eau. Ces filtres nettoient le sang et rejettent ces impuretésdans les urines.

Enfin, sachez que l’intestin est au contact de tout ce qui traverse notre bouche, ce qui augmente considérablement le risque d’infection.

Ainsi, il se renouvelle intégralement en 48 heures, ce qui en fait la partie de notre corps qui se régénère le plus vite.

Sa fonction principale : expulser via les selles, toutes les parties non digérées de notre alimentation.

Les substances en excès: source de maladies.

Voilà pour la partie physiologique, maintenant évoquons brièvement les différentes substances que nous pouvons trouver en excès dans notre sang :

  • Le sucre (diabète etc.),
  • Le cholestérol (cf. article sur le bon et le mauvais cholestérol),
  • L’acide urique qui provient de la dégradation de cellules mortes mais aussi de la digestion de certains aliments,
  • la créatinine qui est normalement éliminée par les reins peut se retrouver en excès aussi et être révélateur de reins fatiguéspar exemple.

Vous imaginez bien que cette liste est loin d’être exhaustive

Et n’oublions pas aussi au passage nos pauvres cellules mortes ou abîmées !

NOTRE ORGANISME: UN SYSTÈME PRESQUE INVINCIBLE.

Après toutes ces belles explications, vous me direz que notre organisme est presque invincible.

En effet, checkpoint sur checkpoint, il ne devrait pas y avoir de souci, tout devrait bien rouler… et non, ce serait trop beau pour être vrai!

Ce n’est pas tout ce système de protection qui est remis en cause mais notre « environnement ».

En effet, nous sommes confrontés de nos jours à une surabondance de toxines auxquelles nous sommes incapables de faire face.

Nous savons tous que l’organisme doit être libre de toute entrave pour pouvoir absorber les nutriments et les énergies dont il a besoin.

Heureusement, on peut l’aider en lui fournissant ce dont il a besoin: aliments sains, herbes, eau, air, soleil, exercice, repos, pensées positives et surtout une bonne Hijama de temps à autres. 😉

Pour illustrer cette article, voici un extrait du livre du Dr Aït m’hammed qui met en avant l’action épurative de la Hijama reprise par un spécialiste hollandais en neurochirurgie microscopique, le professeur Ahmad Ghiyath Jabakji :

« La mise en œuvre de la Hijama suivant ses recommandations d’usage est un moyen clair et explicite de compléter le soin et la réhabilitation de la santé. Elle renforce l’individu en permettant l’épuration des capillaires sanguins où le sang précipite sous formes de résidus au niveau de ses parois.

Ceci a pour conséquence d’entraver son activité et devient responsable entre autre des migraines mais aussi de maladies cardiaques et hépatiques ainsi que d’autres pathologies liées à l’âge avancé. »

Ainsi, à travers plusieurs expériences scientifiques, il a été souligné, en plus de l’action épurative de la Hijama, son action régulatrice.

En effet, le docteur Ait m’hammed donne l’exemple d’une carence en fer qui peut être restaurée ou un taux d’hémoglobine bas qui peut être aussi augmenté.

Pour plus d’info, je vous renvoie à son ouvrage : La Hijama aux éditions Tawba.

Après cet article, plus d’excuse pour se laisser dépérir !

Pour une détoxification Au Naturel, c’est par ici! :)

Voici pour vous une cure détoxifiante que je propose souvent à mes patients qui souhaitent purifier leur organisme pendant leur sevrage tabagique.

Préparez une tisane de thym (deux cuillères à café) et ajoutez-y 2 gouttes d’huile essentielle de muscade mélangées à une cuillère de miel à la nigelle (si possible).

Laissez infuser 5 minutes (après l’infusion au thym risque de devenir amer!)

A boire le matin avant le petit déjeuner.

Le thym active toutes les fonctions de désintoxication, favorise la transpiration et la diurèse (la sécrétion de l’urine dans son ensemble, de façon qualitative et quantitative), et se recommande chaque fois qu’il est bon d’éliminer des toxines de l’organisme.

La nigelle pour la stimulation des défenses immunitaires et l’huile essentielle de muscade est tonifiante et apaisante.

Elle n’est pas belle la vie. :)

Allez, je vous retrouve très bientôt pour un nouvel article santé bien-être.

Nordine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s