Traiter les douleurs de règles par la hijama

Aujourd’hui j’ai souhaité vous parler d’un sujet très féminin : les douleurs de règles aussi nommé dysménorrhée. La hijama pour les règles douloureuses est un sujet qui touche de nombreuses femmes puisque vous n’êtes pas moins d’une sur deux concernées par ces symptômes. Nombreuses sont celles qui se plaignent alors de maux dans le ventre ou les reins lorsque surgissent leurs règles…

Bien que cela touche uniquement les femmes, cela n’empêche que les proches masculins peuvent ressentir de l’incompréhension et faire montre d’empathie en ayant de la peine à voir une femme souffrir à cause de ses règles…

Car, en effet, beaucoup de femmes souffrent de ses menstrues. Certaines sont même obligées de rester alitées les premiers jours de règles, d’autres ont même mal quelques jours avant… La douleur influençant sur l’humeur, les femmes sont souvent critiquées ou prisent en raillerie pour cela et malheureusement nous nous mettons, je pense, trop peu à vos places Mesdames.

La Hijama pour soulager les règles douloureuses

Je reste cependant optimiste pour vous Mesdames ! Vos douleurs ne sont pas irrémédiables, bien au contraire, la hijama – cupping therapy ou thérapie des ventouses est un remède naturel de choix très efficace pour les douleurs de règles.

Et pour bien débuter sur ce sujet crucial, voici pour cela le témoignage de Lara, 28 ans, praticienne des ventouses qui (comme grand nombre de ses consoeurs) rencontre régulièrement des femmes souffrant de douleurs de règles ou dysménorrhée :

« Je suis praticienne depuis plusieurs années et j’ai constaté que la majorité des femmes que je suivais souffraient de problèmes gynécologiques type syndrome des ovaires polykystiques, infertilité, douleurs lors des rapports, règles très abondantes… Quasiment toutes avaient un point commun : des règles douloureusesvoire très douloureuses (certaines devant être alitées plusieurs jours durant). Elles ont du coup recours au paracétamol très fréquemment. L’excellente nouvelle c’est qu’à la suite d’une ou plusieurs séances de hijama espacées d’un mois, ces mêmes femmes sont ravis de ne plus souffrir de ses règles et n’ont donc plus recours aux médicaments ! L’autre jour, une jeune femme me témoignait : « ce qui m’a le plus stupéfaite dans la hijama c’est pour mes règles… Je n’en reviens pas de ne plus avoir mal !!! ».

Ainsi Mesdames, aux vues des nombreux retours plus que satisfaisants sur les bienfaits de la hijama et les douleurs de règles, je vous invite à vous rapprocher d’une praticienne de confiance et bien formée pour, à votre tour, venir à bout de cette mauvaise période du mois. Et vous pouvez aussi vous pratiquer les ventouses sèches aux points liés aux douleurs gynécologiques.

Remarque : Je précise également que la hijama humide (avec drainage du sang altéré et gênant) ne devra pas être pratiquée sur une femme en période de menstrues subissant un état de fatigue déjà trop accru ; que cette dernière ait un flux abondant ou souffre de la situation tout simplement ! Elle pourra cependant y avoir recours le reste du temps pour ce même problème et lorsque son état s’améliorera.

Dans cette seconde partie qui aborde la hijama pour les douleurs de règlesou dysménorrhée, nous allons voir ensemble où placer vos ventouses (sèches) pour apaiser les symptômes que vous ressentez.

La thérapie des ventouses ou hijamathérapie pour les règles douloureuses

Vous êtes nombreuses à souffrir de règles douloureuses et comme je l’ai évoqué dans la 1ère partie d’article / témoignage, la hijama ou cupping therapy donne d’excellents résultats dans le traitement de ces douleurs liées aux menstrues. Sachez qu’il vous faudra peut-être plusieurs séances de hijama (une fois par mois jusqu’à guérison) cela dépend de chacune d’entre vous. Vous constaterez toutefois une évolution à chaque séance, surtout à partir de la deuxième…

Dans cet article, je pense particulièrement à celles ne pouvant avoir recours à une séance humide (drainage du sang altéré et stagnant) avec leur praticienne dans l’immédiat pour x ou y raison… Je pense aussi aux plus craintives de se faire faire une hijama ou encore celles qui n’ont pas de praticienne à côté. J’ai donc souhaité vous faire un schéma ci-dessous dans le but que vous preniez connaissance des différentes possibilités qui vous aideront à soulager vos dysménorrhées. Vous pouvez en effet vous poser des ventouses sèches (donc sans incisions épidermiques) en les laissant 15 minutes maximum sur des zones précises que je vais vous décrire dans un instant

Avant de débuter votre séance de hijama sèche sachez que :

-> Toute irrégularité menstruelle non expliquée doit être vue par un spécialiste.
Je vous conseille vivement d’aller vérifier si vous n’avez pas des contre-indications à la hijama, notamment pour les femmes enceintes et les kystes ovariens qui sont assez fréquents.

Trois possibilités dans ce cas de figure :

1> Vous avez des kystes ovariens ?
Vous ne devez pas mettre de ventouses sur le bas ventre, zone correspondant aux ovaires, mais plutôt en placer à même hauteur dans le dos.

2> Vous ignorez avoir des kystes ou être enceinte car vous n’avez pas fait d’échographie ou de test de grossesse récemment ?
Il est préférable aussi de s’abstenir de placer des ventouses dans cette zone. Privilégiez donc le dos comme énoncé juste avant…

3- Vous avez fait une échographie récemment ? Vous n’avez pas de kystes ovariens ? Vous êtes sûr de ne pas être enceinte ?
Vous pouvez vous poser des ventouses en regard des ovaires.

Remarque : Pour les femmes qui ne savent pas si leurs douleurs proviennent de règles à venir ou d’une possible grossesse, je vous invite à vérifier cela par un test de grossesse et de vous abstenir de vous poser des ventouses en attendant les résultats et d’y voir plus clair…

Fréquence du traitement de la hijama sèche pour les règles douloureuses :

Vous pouvez faire cela très régulièrement, ne serait-ce qu’une fois par semaine pendant et en dehors de vos menstrues jusqu’à diminution et disparition des symptômes. À savoir que si vous avez des jolies macarons dus aux ventouses, attendez que ceux-ci disparaissent avant de recommencer…

Source : https://hijamatherapie.fr/hijama-douleurs-regles-dysmenorrhee-ventouse-cupping/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s