10 remèdes naturels contre les nausées

  • 10 remèdes naturels contre les nausées

Le mal des transports, une crise migraineuse, le début d’une grossesse, la prise de certains médicaments ou encore un excès alimentaire peuvent être à l’origine d’un épisode nauséeux. « Des remèdes naturels contre les nausées peuvent améliorer les symptômes et éviter les vomissements », assure Corinne Allioux Goldfarbe, notre experte naturopathe. Ils sont aussi pour certains, une solution bénéfique à la femme enceinte qui doit éviter les prises inutiles de médicaments.

Attention : Ces remèdes naturels de confort ne remplacent pas les traitements médicamenteux. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez votre médecin traitant.

  • De l’huile essentielle de citron

L’huile essentielle de citron possède des vertus anti-nauséeuses en raison de ses propriétés digestives et de son parfum agréable et frais. Elle est aussi antivirale, antibactérienne, tonique digestive et fluidifiante du sang.

Elle fonctionne en cas d’infection (gastro-entérite), nausées, fatigue hépatique et pancréatique, digestion difficile et jambes lourdes.

Déposez 1 goutte sur un comprimé neutre, une mie de pain ou un peu de miel de thym entre 1 à 3 fois par jour en fin de repas léger. Vous pouvez aussi la respirer sur un mouchoir au moment des troubles.

Ne pas utiliser lors des 3 premiers mois de grossesse et chez l’enfant en dessous de 3 ans.

  • Une tisane de mélisse

La mélisse est appréciée pour ses vertus antispasmodiques, digestives, anti-ballonnements, anti-reflux gastrique et relaxantes. Elle agit sur l’axe cerveau/intestin. Idéale en cas de migraine, d’indigestion, d’anxiété, de colique du jeune enfant.

Comptez 1 cuillère à café de sommités fleuries (parties aériennes) pour 1 bol d’eau bouillante puis laissez infuser une dizaine de minutes. Buvez 3 tasses par jour en fin de repas jusqu’à amélioration.

  • Crab Apple ou pommier sauvage en Fleur de Bach

Les fleurs de Bach lèvent les blocages émotionnels qui font obstacle à la guérison. Crab Apple purifie le corps et les pensées avec un sentiment de honte et de dégoût. Recommandée aussi en cas de fatigue, troubles cutanées et digestifs dont nausées et vomissements.

Les fleurs de Bach se prennent 21 jours à raison de 3 gouttes sous la langue à garder 1 minute avant d’avaler 3 fois par jour en dehors des repas.

Ne pas utiliser chez les personnes en phase de sevrage, les enfants et la femme enceinte.

  • Un cataplasme d’argile verte

L’argile a des vertus détoxifiantes très utiles lors des gastro-entérites.

Elle est aussi antibactérienne, absorbante, décongestionnante et anti-inflammatoire. Convient en cas de gastro-entérite, nausées, vomissements, troubles gastriques.

En cataplasme : versez dans un récipient 1 à 2 cuillères à soupe d’argile, bien égaliser et recouvrir avec un peu d’eau de source tiède. Laissez reposer et absorber de façon à obtenir une pâte pas trop liquide. Privilégiez un récipient en verre, plastique, pyrex ou porcelaine et une cuillère en bois ou plastique. Déposez la mixture sur un linge fin puis appliquez l’argile directement sur la peau au niveau de l’estomac. Laissez 20 minutes entre les repas, 1 fois par jour.

Il n’existe aucune contre-indication.

  • Un point de réflexologie

Presser certains points sous le pied permet de relancer la circulation énergétique pour enlever un blocage et agir au niveau émotionnel. Le point 6 MC efficace contre les nausées se situe sur la face interne du poignet à 3 doigts sous le pli de flexion du poignet, au milieu entre les 2 tendons.

C’est aussi un excellent antispasmodique et anti-stress. Idéal contre le hoquet et les nausées de la femme enceinte.

Il n’existe aucune contre-indication.

  • De l’homéopathie

Les granules Ipeca se prennent de préférence à jeun, au coucher et en dehors des repas jusqu’à amélioration. On peut les diluer dans un fond d’eau pour un jeune enfant.

Elles sont appréciées pour leurs propriétés anti-nauséeuses, antitussives, anti-vomissement, expectorantes. Convient en cas de gastro-entérite avec nausées et vomissements, toux grasse et troubles respiratoires.

Laissez fondre sous la langue 5 granules en 7CH toutes les 2 heures en crise. Vous pouvez l’associer au Nux Vomica en cas d’excès alimentaire ou à Sépia officinalis pour la femme enceinte.

Il n’existe aucune contre-indication.

  • Un mélange d’épices indiennes

Mâchez les graines pour favoriser une bonne digestion et éviter les troubles gastriques et intestinaux. On trouve dans le mélange : les graines de fenouil, coriandre, cumin, cardamome et gingembre frais. Il lutte contre les ballonnements, les gaz, les douleurs abdominales, nausées, aigreurs d’estomac…

Vous pouvez vous-même préparer le mélange ou l’acheter déjà prêt dans les magasins ayurvédiques.

Mâchez longuement une cuillère à café du mélange en fin de chaque repas.

Ce remède naturel est à éviter chez le bébé qui ne mâche pas encore.

  • Un jus de gingembre

Le gingembre possède des vertus anti-nauséeuses et peut être utilisé sous toutes ses formes. Anti-vomitif, stomachique, anti-ballonnement, antiseptique, tonique, il est le remède de la femme enceinte à condition de le choisir biologique. Il marche aussi contre les nausées provoquées par le mal des transports, les troubles digestifs, c’est un excellent réchauffant et aphrodisiaque.

Pressez un peu de gingembre à l’aide d’un presse-ail dans un verre d’eau de source tiède auquel vous pouvez ajouter un peu de jus de citron (drainant hépatique). Frais, vous pouvez aussi le couper en dés dans une tisane de mélisse ou de camomille allemande. Contre le mal des transports, prenez-le sous forme liquide 30 minutes avant le départ à raison d’une cuillère à café diluée dans un verre d’eau ou 2 gélules (40 mg) (vendues en herboristerie).

Ne pas employer en cas de calculs biliaires.

  • Du fenouil

Le fenouil est un légume au parfum anisé qui renforce le système digestif.

Tonique, antispasmodique, diurétique, vermifuge, il favorise aussi la montée de lait chez la femme allaitante et enceinte.

Il marche aussi en cas de vertige, migraine, digestions lentes, spasmes et ballonnements.

Consommez les bulbes crus, en les faisant cuire quelques minutes à la vapeur ou associez-les à un jus de légumes.

Il n’existe aucune contre-indication.

  • De l’alcool de menthe

Il s’agit d’un mélange concentré d’alcool et d’huile essentielle de menthe poivrée, à avoir sur soi pour un soulagement rapide. Très pratique en vacances ! L’alcool de menthe est apprécié pour ses propriétés digestives, anti-nauséeuses, antispasmodiques, stimulantes, vermifuges. Efficace en cas de nausées, fatigue, malaise, coup de chaleur, indigestion, aérophagie, migraine.

Déposez 1 à 2 gouttes sur un support alimentaire (sucre, morceau de pain, etc.) ou dans un peu d’eau ou une tisane. À employer 4 à 6 fois par jour en fonction des besoins.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante ni chez les enfants de moins de 6 ans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s