10 remèdes naturels contre la chute des cheveux

  • 10 remèdes naturels contre la chute des cheveux

Stress, malnutrition ou carences en nutriments, infections du cuir chevelu, changements climatiques, pollution, fatigue ou dérèglement hormonal, peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux, plus importante que la normale.

« Se tourner vers des remèdes naturels permet à la fois de ralentir, voire stopper la chute mais aussi de renforcer votre système capillaire », explique notre spécialiste Nina Bossard, naturopathe. Quelques solutions 100 % naturelles et respectueuses du cheveu qui ont fait leurs preuves.

  • De l’huile essentielle de Bay de Saint Thomas

Réputée pour stimuler la pousse des cheveux et limiter les pellicules, l’huile essentielle de Bay de Saint-Thomas est la plus utilisée et reconnue pour ses vertus anti-chute.

Diluée à 0,5 % dans vos préparations capillaires, vous pouvez l’utiliser en mettant 1 ou 2 gouttes dans vos masques ou dans votre dose de shampoing ou d’après-shampoing à chaque utilisation. Faites des cures de 3 semaines environ.

L’huile essentielle de Bay St Thomas est une huile puissante qui demande à être utilisée avec précaution et parcimonie. Comme toutes les essences, et particulièrement celle-ci, elle peut être irritante. Vérifiez au préalable qu’elle ne vous irrite pas la peau en mettant une goutte dans le pli du coude puis attendez 24 heures pour voir si d’éventuelles réactions allergiques ou des brûlures apparaissent.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 12 ans.

Ne pas s’exposer au soleil après application car cette huile essentielle est photosensibilisante.

  • Un complément alimentaire de zinc

Cet oligo-élément est un antioxydant puissant qui contribue à la croissance des cheveux. Une carence en zinc peut être un facteur favorisant la perte de cheveux et un cuir chevelu sec.

Le zinc est présent dans l’alimentation (huîtres, germe de blé et céréales complètes, graines de sésame et de courge).

Vous pouvez egalement recourrir à une supplémentation grace à un complément alimentaire en vous limitant à une prise maximale de 40 mg par jour afin de ne pas provoquer une carence en cuivre.

Pas de prise sans avis médical chez la femme enceinte, allaitante ou lors de pathologies hormonales.

  • Du soufre

Le soufre est un micro-nutriment qui intervient dans la formule de deux acides aminés naturels, la cystéine et la méthionine et, par conséquent, dans de nombreuses protéines dont la kératine. Ainsi il fortifie les cheveux et les ongles et contribue à la santé de la peau. On en trouve dans l’ail, l’œuf, la viande, l’oignon, le poisson et fruits de mer… C’est le deuxième constituant de nos cheveux après les acides aminés (protéines).

On le trouve également sous forme d’oligo-élément ou de complément alimentaire en pharmacie (se reporter à la posologie conseillée sur les boîtes des compléments). Toutefois il convient de demander conseil à votre pharmacien notamment en cas de grossesse ou d’allaitement.

  • De la spiruline

La spiruline, micro-algue d’eau douce de couleur vert-bleu, est classée parmi les super-aliments pour son exceptionnelle teneur en macro et micro-nutriments. Riche en protéines, fer et silice. Ces nutriments participent à la structure des cheveux et à la synthèse de la kératine, le constituant principal des phanères et de la couche superficielle de l’épiderme.

Dans l’alimentation : saupoudrez 1 càc par jour de spiruline en poudre chez l’adulte sur vos salades, crudités ou soupe au quotidien.

En complément alimentaire : ils sont tous dosés différemment selon les laboratoires qui les commercialise, reportez-vous à la notice et posologie. Des cures de trois semaines sont généralement conseillées.

Généralement très favorable chez la femme enceinte, et chez les enfants, il convient toutefois de valider une complémentation auprès de votre médecin.

  • Thallium metallicum en homéopathie

Les causes d’une chute de cheveux pouvant être diverses et variées, votre médecin homéopathe vous conseillera un remède adapté à votre situation. Néanmoins à titre indicatif, le remède Thallium metallicum peut être recommandé dans de nombreux cas d’alopécie.

Gardez sous la langue 3 granules de Thallium metallicum en 4 CH 2 à 3 fois par jour. Il est traditionnement conseillé de prendre les granules à distance ou 15 minutes avant les repas ou bien une heure après. Des cures de 3 semaines sont classiquement recommandées.

Pour la femme enceinte ou allaitante demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

  • Un massage micro-circulatoire

Masser son crâne et cuir chevelu est un incontournable pour celui ou celle qui veut relancer la pousse des cheveux. En effet ce massage généralement pratiqué par les coiffeurs, permet de réactiver et relancer la circulation sanguine du cuir chevelu vers les racines des cheveux et les bulbes. Une circulation locale optimale facilitera l’apport de vitamines, minéraux et acides aminés apportés par l’alimentation ou des compléments nutritionnels pour nourrir et stimuler la repousse de cheveux sains et forts.

Massez-vous énergiquement le crâne ou cuir chevelu lors d’application de shampoing, après shampoing, masque ou à l’aide d’une lotion à raison d’une à deux fois par jour. A volonté !

  • Une tisane de prêle des champs

Autre grande plante reminéralisante pour sa richesse en silice, en fer et en sélénium, la prêle des champs contribue à fortifier les phanères (ongles et cheveux) et à en favoriser la pousse.

Dans 1 litre d’eau de source froide, portez 4 cuillères à café de plante sèche à ébullition. Laissez infuser cette préparation pendant 10 minutes puis filtrez-là.
Buvez 1 tasse matin, midi et soir après les repas, jusqu’à amélioration des symptômes. Vous pouvez faire des cures de trois semaines plusieurs fois par an, notamment au changement de saison quand les cheveux ont tendance à tomber plus facilement.

Femme enceinte, enfants, demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

  • Un peu d’huile de moutarde

L’huile de moutarde est traditionnellement utilisée pour favoriser la repousse des cheveux. Très appréciée en Inde et au Maghreb pour ses vertus tonifiantes et stimulantes, elle permet en effet de ralentir la chute de cheveux. Riche en acide érucique, cette huile permet de gainer les longueurs, nourrir les cheveux et stimule la microcirculation du cuir chevelu, favorisant ainsi la repousse des cheveux.

Utilisez-la sous forme de lotion capillaire (disponible en pharmacie), masque ou ajoutez-la à votre shampoing.

Utilisée localement sur le cuir chevelu, il n’y a pas de contre-indication. Toutefois pour les personnes présentant un terrain atopique ou allergique, faites au préalable un essai sur une partie de votre peau ou cuir chevelu avant utilisation.

  • Une bonne friction à base de feuilles d’ortie

L’ortie, plante bien de chez nous, s’avère intéressante dans le cas de la chute des cheveux. Les feuilles d’ortie sont reminéralisantes : riche en vitamines du groupe B, minéraux (magnésium…) et oligo-éléments (cuivre, zinc, soufre, silice, fer…), tous des nutriments indispensables à la pousse des cheveux. On la retrouve parfois dans des bases de shampoings fortifiants.

Dans 1 litre d’eau de source froide, portez 4 cuillères à soupe de feuilles d’orties à ébullition puis coupez le feu et laissez infuser 10 minutes. Filtrez et utilisez l’infusion pour frictionner vigoureusement le cuir chevelu, 2 fois par jour.
Faites des cures de trois semaines jusqu’à amélioration.

Il n’y a pas de contre-indication pour une utilisation locale sur le cuir chevelu.

  • La levure de bière

La levure de bière est l’un des aliments les plus riches en vitamines du groupe B, vitamines favorables à la croissance et vitalité des cheveux. Certains aliments sont particulièrement riches en vitamines B tels que les légumes secs, les céréales complètes, les légumes à feuilles vert foncé, le pollen, levure de bière, germe de blé, algues marines, etc. Il est conseillé de manger chaque jour des fruits et des légumes frais pour permettre de faire le plein de vitamines du groupe B. Mais la levure reste un super aliment bien plus riche en vitamines B, d’où l’interet de l’avoir dans vos placards !

Dans l’alimentation : 1 càc saupoudrée sur les salades 1 à 2 fois par jour est suffisant. Ne pas dépasser ces doses chez les personnes sensibles aux flatulences.

En complément alimentaire : vous pouvez faire une cure de trois semaines, renouvelable 1 à 2 fois dans l’année. La levure de bière est disponible sous forme de poudre, gélule ou comprimés, il vous faudra suivre la posologie.

Ne pas utiliser chez les personnes allergiques ou intolérantes au gluten. Contre-indication absolue en cas de déficit du système immunitaire et chez les personnes portant un cathéter veineux ou artério-veineux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s