10 remèdes naturels contre les insomnies

Impossible de trouver le sommeil le soir ou bien vous vous réveillez brutalement en pleine nuit sans pouvoir vous rendormir ? Si vos nuits se sont transformées en véritables cauchemars, pourquoi ne pas vous tourner vers des solutions naturelles ? Notre expert en naturopathie, Christian Brun vous guide pour retrouver les bras de Morphée.

Attention : Ces remèdes sont des thérapies alternatives pouvant être utilisées en complément de confort et ne remplacent en rien des traitements prescrits par un médecin ; si les troubles persistent, parlez-en à votre médecin traitant.

  • Les huiles essentielles de lavande ou de marjolaine

Parmi les huiles essentielles qui possèdent des vertus apaisantes très utiles en cas d’insomnie, vous pouvez essayer la lavande vraie ou officinale. Elle est plus particulièrement antispasmodique, sédative et régulatrice des angoisses.

Mélangez deux gouttes dans une huile végétale et effectuez un massage sur le plexus solaire et sur la colonne vertébrale, tous les soirs vers 19 heures et à renouveler juste avant le coucher. Il ne faut pas l’appliquer sur les muqueuses fragiles comme les aisselles, le sexe et les yeux.

Très efficace aussi, l’huile essentielle de marjolaine aux vertus tranquillisante, antalgique et anxiolytique. Appliquez 2 gouttes sur le plexus solaire (au creux de l’estomac), sur la plante des pieds et sur les poignets (là où la peau est très fine), mélangées à une huile végétale, tous les soirs vers 19 heures et à renouveler au moment du coucher.

Les huiles essentielles de lavande et de la marjolaine ne doivent pas être utilisées chez la femme enceinte ou chez le nourrisson avant 36 mois. Veillez à toujours tester la tolérance de l’huile essentielle en passant une goutte du mélange à l’intérieur du pli du coude. S’il n’y a pas de réaction forte dans les minutes qui suivent le mélange peut être utilisé.

  • Une plante sédative en tisane

Certaines plantes ont un effet relaxant sur le système nerveux. C’est le cas de la valériane, l’aubépine, la mélisse, le houblon, la marjolaine, le tilleul, la camomille, la lavande, le jasmin, la passiflore…

En infusion ou en décoction, prélevez 3 pincées de plantes séchées et plongez-les dans une tasse d’eau bouillante, laissez infuser 15 min puis buvez plusieurs tasses par jour.

Misez plus particulièrement sur l’artichaut, le pissenlit, le radis noir, la chélidoine si vous sentez que vos insomnies sont liées à des troubles de la digestion.

Il n’existe aucune contre-indication pour les plantes relaxantes du système nerveux si elles sont prises en infusion ou décoction. Pour ce qui est des plantes digestives, il conviendra d’être prudent chez les sujets ayant subi l’ablation de la vésicule biliaire ou ayant un foie très malmené par une mauvaise et trop copieuse alimentation ainsi que par l’abus d’alcool.

  • Une teinture mère de plantes calmantes

Les teintures mères sont des macérations alcooliques de plantes fraîches. Elles renferment un concentré de tous les bienfaits des plantes dont elles sont extraites. Vous pouvez vous les procurer directement auprès de votre pharmacien.

Les teintures mères d’Avena sativa, de Valeriana, de Lotus corniculatus et de Passiflora incarnata, sont particulièrement efficaces en cas d’insomnie.

Diluez 20 à 50 gouttes dans un verre d’eau 2 à 3 fois par jour. Il est possible de renouveler en fonction des résultats et cela jusqu’à obtention d’un résultat.

Les teinturesmères sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, les jeunes enfants et les alcooliques en phase de sevrage à cause de la présence d’alcool.

  • Des bourgeons de Figuier

La gemmothérapie consiste à utiliser les propriétés des bourgeons cueillis avant l’éclosion et à l’état frais. Les bourgeons sont ensuite plongés durant 3 semaines dans un mélange spécifique, conçu pour extraire les composants actifs. On parle de macérats glycérinés dilués. Vous pouvez vous procurer la préparation prête à consommer en pharmacie ou magasin bio.

Optez en cas d’insomnie pour une macération de Ficus carica bourgeons particulièrement si l’insomnie s’accompagne d’un état d’anxiété et d’obsession. 20 à 30 gouttes 3 fois par jour ou 50 à 100 gouttes par jour diluées dans un peu d’eau.

Il n’existe aucune contre-indication, sauf si vous souffrez d’une allergie à la plante.

  • Le Mimulus ou l’Impatiens en fleur de Bach

Si vous avez peur de ne pas trouver le sommeil, optez pour la fleur de Bach Mimulus. Elle permet la décontraction absolu du corps et donc de l’esprit.

L’Impatiens en fleur de Bach, sera plutôt indiqué si vous avez plutôt du mal à vous détendre le soir et si votre cerveau a tendance à rester en ébullition même une fois couché.

Posologie : 2 à 3 gouttes sous la langue ou dans un grand verre d’eau 4 à 5 fois par jour 30 minutes avant les repas ou encore 10 gouttes dans une bouteille d’eau de source à boire tout au long de la journée.

Les fleurs de Bach sont contre-indiquées chez la femme enceinte, l’enfant et la personne en phase de sevrage alcoolique compte tenu de la teneur en alcool.

Attention : les remèdes naturels ne remplacent en rien des traitements prescrits par un médecin ; si les troubles persistent, parlez-en à votre médecin traitant.

  • Une bouillotte chaude sur les pieds

Saviez-vous que le corps a besoin d’augmenter sa température d’un degré environ pour pouvoir s’endormir paisiblement le soir ? Pour réchauffer les pieds glacés qui freinent du coup cet endormissement, il faudra ramener la chaleur localisée vers la tête au niveau des pieds. Pour cela la bouillote est sans aucun doute le moyen le plus efficace et le plus économique.

Vous pouvez aussi prendre un bain de pieds chaud juste avant d’aller dormir. Ou encore réaliser un bain tiède complet qui permet une détente indispensable pour trouver un sommeil réparateur.

  • Des granules homéopathiques

L’homéopathie est basée sur le principe de similitude. Il s’agit de choisir la substance entraînant les symptômes les plus proches possibles de ceux dont souffre la personne. Ainsi, quand on prend cette substance à dose homéopathique, cela a pour but de stimuler les réactions de défense naturelles et l’organisme lutte théoriquement lui-même contre le problème

L’automédication proposée ci-dessous ne remplace pas une visite chez un spécialiste et une ordonnance homéopathique.

Pour lutter contre les insomnies, il est recommandé de prendre :
– Coffea Cruda 5 CH : 2 granules à glisser sous la langue au coucher.
– Gelsemium Sempervirens 5 CH : 2 granules sous la langue au coucher.

Pour l’insomnie chez les enfants :
– Chamomilla Vulgaris 5 CH : 2 granules 2 fois par jour:
– Cypripedium Pub 4 CH : 2 granules 2 fois par jour.

Il n’y a pas de contre-indication avec l’homéopathie.

Attention : les remèdes naturels ne remplacent en rien des traitements prescrits par un médecin ; si les troubles persistent, parlez-en à votre médecin traitant.

  • Pratiquer la respiration ventrale

Bien respirer cela s’apprend. La respiration bien pratiquée peut nous aider à nous décontracter musculairement et psychiquement. Le sommeil n’en sera que plus rapide et réparateur. Privilégiez toutes les activités favorisant la respiration ventrale (yoga, sport d’endurance, chant…), celle qui libère notre diaphragme.

Inspirez d’abord en gonflant le ventre puis la poitrine et les poumons au niveau des épaules. Laissez un temps de pause de 2 secondes environ puis expirez dans le sens inverse en dégonflant d’abord le haut des poumons puis le plexus et enfin le ventre. Répétez cette respiration durant 5 minutes le plus lentement possible.

N’hésitez pas également à bailler pour décontracter le visage, le cou, les épaules et favoriser les connexions nerveuses avec le cerveau, qui comprendra qu’il doit se mettre en état de veille. Et vous glisserez sans difficulté vers le sommeil.

  • Le plein de minéraux et d’oligo-élements

Les minéraux et les oligo-éléments sont des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Ils interviennent dans la formation des tissus cellulaires, des os, participent à la synthèse des hormones, renforcent notre système immunitaire…

Misez plus particulièrement sur le lithium, indiqué dans les petits états dépressifs, le calcium pour relaxer les nerfs et favoriser un sommeil réparateur ou encore le magnésium pour la décontraction musculaire.

Vous pouvez les trouver dans votre assiette en consommant régulièrement des légumineuses et des fruits secs pour le magnésium, des produits laitiers pour le calcium, de la pomme de terre et du radis pour le lithium. Il est aussi possible de les consommer en compléments alimentaires en cure de 3 semaines.

Une hypercalcémie est une contre-indication formelle à la supplémentation en calcium. Attention aussi aux allergies éventuelles.

  • Chasser les ions positifs

Il s’agit de l’ionisation, une technique qui consiste à enlever ou ajouter des charges à un atome et de le transformer ainsi en ion positif ou négatif. Les ions positifs présents dans notre environnement seraient nocifs pour notre organisme, contrairement aux ions négatifs qui renforceraient nos défenses face au stress par exemple.

Quelques gestes simples permettent d’augmenter les ions négatifs dans notre environnement et de favoriser ainsi la détente et le sommeil. Par exemple se laver les mains et les avant-bras avant d’aller dormir pour apporter instantanément des charges négatives. Evitez aussi les moquettes synthétiques, les appareils électriques (téléviseurs, radiateurs, etc.), l’air conditionné ou la fumée de cigarette dans la chambre.

Attention : les remèdes naturels ne remplacent en rien des traitements prescrits par un médecin ; si les troubles persistent, parlez-en à votre médecin traitant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s